top of page

Zoom sur la directrice-adjointe et RAF du groupe R'MIN à Rennes


La directrice-adjointe et responsable administrative et financière du groupe R’MIN à Rennes, le partenaire RSE sur Rennes Métropole, Anne-Sophie Rakotobé, s’est prêtée au jeu de l’entretien. Elle nous parle ainsi de son parcours, de ses fonctions et de l’évolution prochaine du groupe R’MIN dans le domaine de l'insertion par l'activité économique.



Vous êtes directrice adjointe, responsable financière et administrative du groupe R’MIN à Rennes. Pouvez-vous nous en dire plus sur les grands axes de votre mission ?


En tant que responsable financière et administrative, Je gère tous les aspects financiers du groupe R’MIN à Rennes, la gestion de trésorerie, la gestion des coûts, la planification budgétaire et la préparation des rapports financiers. Dans ce cadre-là, je suis en rapport constant avec le pôle comptabilité.


De plus, je supervise les opérations administratives de la structure : la gestion des ressources humaines, des contrats, des fournisseurs et de la logistique.


Je dois assurer la conformité de la structure aux exigences légales et réglementaires, telles que les réglementations fiscales et les normes comptables.


Enfin, en termes d’analyse de données, j’utilise les données financières et opérationnelles de la structure pour effectuer des analyses approfondies et fournir des informations utiles au conseil d’administration du Groupe R’MIN pour prendre des décisions stratégiques. Je travaille en étroite collaboration avec la directrice pour élaborer les plans stratégiques du Groupe R’MIN.


Nous sommes dans le cadre d'un économie mixte. Le groupe R'Min et ses structures adhérentes offrent un service qui génère un chiffre d'affaire mais perçoivent également des subventions publiques. Cela implique une approche subtile de l'ingénierie financière.



Quel a été votre parcours dans l’économie sociale et solidaire en termes d’étude comme au niveau de votre expérience professionnelle ?


J’ai un parcours dans l'économie sociale et solidaire avec une expérience et une formation solide dans ce domaine. J’ai travaillé 12 ans en tant qu'assistante de gestion d’une tête de réseau d’associations dans le médico-social ce qui m’a permis de développer de solides compétences en matière de gestion financière et administrative.


J’ai obtenu en 2013 une licence en gestion et management des ESSMS (Etablissements et Services Sociaux et Médico-Sociaux) et j’ai poursuivi ma formation avec un master en économie sociale et solidaire, qui ont renforcé mes compétences en la matière et m’ont donné une compréhension plus approfondie des principes et des pratiques de l'économie sociale et solidaire.


J’ai intégré en 2018 un poste de responsable financière et administrative dans la protection de l'enfance qui m’a permis de mettre en pratique mes connaissances et compétences en matière de gestion.


Ma fonction de directrice adjointe RAF au sein du groupe R’Min à Rennes, débutée en avril 2022, est une évolution naturelle de mon parcours et témoigne de mon expérience dans ce domaine. Cette fonction me fait prendre davantage de responsabilités et me permet de contribuer à la croissance et au développement du Groupe R'MIN. Ce qui, je ne vous le cache pas, est particulièrement excitant et valorisant…


Quels sont les financeurs publics et quel est leur rôle dans le fonctionnement des structures d’insertion par l’activité économique au sein d’R’MIN ?


Les financeurs publics de l’IAE sont principalement l’Etat (aide au poste), le Département (soutien à l’accompagnement des salariés en transition professionnelle) et l’Union européenne via ce que l’on nomme le Fonds Social Européen (FSE). Mais on trouve également des subventions communales, pour nous soutenir localement, ou régionales dans le but de financer des actions de formation à l’attention des personnes en difficulté. Enfin, une agglomération comme Rennes Métropole est aussi très précieuse pour son soutien financier dans le domaine de l'insertion. Comme vous pouvez le constater, la gestion des subventions, par ses diverses sources, est complexe. Ce qui réclame, dans mes fonctions, beaucoup de rigueur. C’est de l’argent public et nous devons tout naturellement rendre des comptes.



Comment voyez-vous l’évolution du groupe R’MIN sur Renne Métropole dans les années à venir ?


Dans un très proche avenir, je pense que le groupe R’MIN sur Rennes Métropole va évoluer vers un GES* proposant aux salariés en insertion un panel complet de dispositifs de l’IAE.

Cela ira du chantier d’insertion jusqu’à l’entreprise d’insertion, et cela permettra de proposer aux salariés un parcours complet, jusqu’à une insertion réussie en milieu de travail ordinaire.


Notre groupe est déjà un acteur majeur, un partenaire RSE important sur Rennes Métropole pour les entreprises, les collectivités et les associations. Nous leur apportons des solutions RH en adéquation avec leurs attentes. Une preuve s’il en est, que le domaine de l’insertion par l’activité économique joue pleinement son rôle.


*GES : Groupe Economique Solidaire.


Comments


bottom of page